DOMAINE LES GRANDES VIGNES

Depuis la création du domaine en 1626, la famille Vaillant transmet ses terres familiales de générations en générations. Laurence, Dominique et Jean-François Vaillant travaillent sur ce vaste domaine angevin, ils pratiquent la biodynamie depuis 2008. Pour exprimer l’authenticité des vins, ils accordent une attention particulière au travail à la vigne.

La biodynamie permet une approche globale de la plante et de l’environnement en fonction des influences qui viennent de la terre, de l’air et de l’eau. La vigne s’épanouit dans le meilleur milieu possible, ce qui la rend moins sensible aux parasites et permet de limiter les applications de bouillie cuprique et de soufre.

Le développement de la vie microbienne du sol est une priorité afin que les racines puisent tous les éléments utiles dans la roche mère. Ensuite, ils favorisent le développement de nombreuses herbes annuelles et vivaces, qui apportent une biodiversité favorable à l’écosystème. Ils sont également attentifs au rythme des planètes et adaptons certains travaux, notamment le travail du sol, afin de profiter des influences favorables.

La vigne devient plus résistante et quelques applications de tisanes, de petites doses de bouillies cupriques et soufrées permettent d’obtenir des récoltes belles et régulières. Tout ce travail, en intelligence avec leur environnement, apporte des résultats très intéressants au niveau de la qualité des vins mais aussi au niveau humain. C’est en effet un grand plaisir de se sentir en harmonie avec la nature.

À la cave, ils interviennent très peu sur les vins, aucun intrant exogène ainsi que peu de transfert. Tous les vins sont sans sulfites ajoutés non collés et non filtrés à l’exception des vins à sucres résiduels (20 à 30 mg/l de SO2). Ils favorisent les jours fruits pour les soutirages et les mises en bouteilles.

Le Guide Vert des meilleurs Vins de France de la RVF : V

L’essentiel des côteaux est orienté à l’Est sur des sols argilo calcaires. Des formations géologiques différentes personnalisent chaque terroir, ainsi les 3 cépages Gamay, Pinot Noir et Chardonnay peuvent s’exprimer librement.

Le respect de l’environnement, des individus et la mise en valeur du terroir sont les priorités du Domaine Guillot-Broux.

Les rendements sont faibles (entre 30 et 55 hectolitres/ha) pour rechercher la qualité, et non la quantité. La densité de plantation élevée accroît la concurrence entre les pieds et concentre les éléments sur chaque raisin. L’important est d’avoir peu de raisin par pied naturellement, pour augmenter la concentration aromatique et l’équilibre du vin. La taille en guyot simple pour les blancs et cordon de royat pour les rouges favorise cette quête.

Tous les raisins sont vendangés à la main, ce qui permet de les trier et de les récolter sains à pleine maturité.